Portrait 

Quel est votre parcours professionnel ? 

IDIR ombreJ’ai principalement occupé des emplois fonctionnels (DGS ou DGA) dans des communes de 10 à 20 000 habitants en région parisienne (Villepreux et Le Vésinet - 78-, Le Raincy - 93-) puis en Normandie à Deauville, surclassée touristiquement.

Mes premières missions dans ces villes, souvent en difficultés financières en l’absence de tissu économique, ont consisté à rationaliser le budget, les commande et achat publics ainsi qu’à organiser les services. En parallèle, j’ai eu à accompagner des dossiers d’aménagement urbain (zone d’aménagement concerté, restructuration d’une station d’épuration, toilettage de POS…) et animation du territoire (culture, politique de la ville…).

Puis pendant presque 10 ans, j’ai occupé les fonctions de DRH au Conseil départemental de l’Orne (61), transformant un service du personnel en direction : gestion RH intégrée, plan de formation, création d’une équipe pluridisciplinaire visant à l’amélioration des conditions de travail et au maintien dans l’emploi, communication interne,... Faisant partie du CODIR, j’ai pu participer à de grands chantiers transversaux (“lolfisation” du budget, décentralisation phase 2 et réorganisation des services collèges-aménagement du territoire/routes…).

A l’issue d’un bilan managérial à l’INET, je me suis une nouvelle fois orientée vers les services publics de proximité en devenant fin 2010 DGS de la ville de Gap dans les Hautes Alpes (40 000 habitants). Dès 2014, la perspective d’une création d’agglomération avec la fusion de 2 communautés de communes devait satisfaire mon appétence pour la structuration des territoires et la réorganisation des services.

Au final, cette création ne s’est faite qu’a minima avec 2 villages, puis une communauté de communes en 2017. La mise en place des compétences de l’agglomération avec les seuls effectifs de la commune-centre a cependant été riche en nouveaux apprentissages.

Cette expérience m’a donné une vision plus large du territoire : l’intercommunalité en milieu péri-urbain et rural à la croisée des compétences de la Région, du Département et des pôles d’équilibre des territoires ruraux/Pays.

 

Quelles sont aujourd’hui vos aspirations professionnelles ?

Devenue administratrice territoriale depuis 2015, mes connaissances me conduisent à souhaiter - dans le contexte actuel de mutation de la Fonction publique - être la traductrice de la vision des élus du territoire qui m’accueillerait, être l’assistante de leur gouvernance.

Cette structure d’accueil pourrait être une agglomération importante, un conseil départemental de moyenne importance ou une direction transversale (ressources, RH…) d’une collectivité de grande taille.

Sans attache territoriale formelle, les régions “Atlantique”, Pays de Loire et Centre-Val de Loire ont ma prédilection.

Mon souhait de mobilité fonctionnelle s'insère logiquement à terme, dans la poursuite d’une évolution de carrière dans le grade d’administrateur hors classe.

Reperes IR 

 

Si vous étiez…
Un paysage : une lande
Un personnage célèbre : Bartabas
Une musique : La 9ème symphonie de Svorak
Une oeuvre : Les statues animalière de Pompon

 

Ce profil suscite votre intérêt ? Vous pouvez contacter Isabelle Rioux à l'adresse isabelle.rioux@ville-gap.fr


RETOUR à la page principale et au trombinoscope