Portrait 

Quel est votre parcours professionnel ?  

IDBC2 ombreIl est très diversifié alternant des postes dans la fonction publique d'Etat, dont je suis originaire et en détachement à plusieurs reprises, dans la fonction publique territoriale. Le « fil rouge » de ces postes successifs est la  mise  en  oeuvre  des  compétences  attachées à mon métier de juriste public. En parallèle, la grande constante de ce parcours est, jusqu'à présent, l'action au plus près des élus de terrain, directement pour leur compte ou pour la mise en œuvre de l'ingénierie de l'Etat, en particulier sur les questions de développement de la coopération intercommunale depuis la première loi s'y rapportant en 1992. 

J'ai eu l'occasion d'exercer des responsabilités de direction dans la quasi totalité des niveaux de collectivités territoriales et la diversité de ces expériences, ajoutée à l'apport des missions assurées en préfecture ou tribunal administratif, a considérablement développé mon goût pour la conduite des équipes tout en approfondissant ma culture administrative. Je suis actuellement directrice de l'action juridique et institutionnelle au Département du Gers avant d’entamer, d’ici quelques jours, une nouvelle étape dans la sphère Etat.

La démarche de mobilité que je mets ainsi en œuvre depuis le début de ma carrière est à mon sens source d'enrichissement personnel et professionnel, pour moi-même évidemment mais aussi pour toutes les structures dans lesquelles j'ai pu servir : cela génère une capitalisation qui permet de proposer de nouvelles modalités de travail et de témoigner d'expériences dont les enseignements peuvent être utiles, qu'il s'agisse de s'en inspirer ou à l'inverse de s'en prémunir. Et la dualité Etat / territoriale, en allers-retours, est propice à l'acquisition d'un équilibre qui permet, dans chaque sphère, de mieux aider à appréhender les logiques particulières de l'action publique.

Quelles sont aujourd’hui vos aspirations professionnelles ? 

Je suis indéfectiblement attachée à l'action publique et à ses valeurs au service des territoires. C'est la raison pour laquelle je priorise la mise en œuvre de la diversité de mes compétences et de mon expérience au plus près de ceux qui la conduisent, poursuivant ainsi l'enrichissement mon parcours professionnel. Mon objectif majeur est donc de poursuivre cet investissement au niveau plus stratégique encore de décision qui est celui d'un administrateur territorial, au service quotidien des citoyens et des élus.

Ma prédilection va d'emblée aux territoires ruraux, où les problématiques d'accès des services au public, de proximité de l'action publique et de désenclavement sont souvent cruciaux et dont j'ai pu mesurer combien ils sont porteurs de dynamiques et d'investissements humains puisqu'ils ont été jusqu'alors, pour l'essentiel, le cadre de mon intervention.

La prise de responsabilités d'administrateur pour un EPCI issu de la mise en œuvre du dernier schéma départemental de la coopération intercommunale, pour une collectivité départementale ou régionale dans les nouvelles conditions issues de la loi NOTRe, sera le cadre de la réalisation de ces aspirations professionnelles qui sont aujourd'hui les miennes.

Reperes BC

Si vous étiez…

Un paysage : le bleu intense du ciel sur les cimes enneigées des Alpes
Un personnage célèbre : Rosa Parks
Une musique : le bouleversant morceau « Suninga » de Richard Bona
Un lieu : le village de Larroque-Engalin en mai
Une œuvre : « Une page d'amour » de Zola

 

 

Ce profil suscite votre intérêt ? Vous pouvez contacter Betty Chollet à l'adresse Betty.chollet@orange.fr


RETOUR à la page principale et au trombinoscope